L'artiste JR va faire entrer le peuple au Panthéon

le
0
L'artiste JR AFP PHOTO / JOHN MACDOUGALL
L'artiste JR AFP PHOTO / JOHN MACDOUGALL

(AFP) - L'artiste JR va décorer une bâche de chantier pour le dôme du Panthéon avec une mosaïque de portraits d'anonymes, une façon de faire entrer le peuple dans le temple des Hommes illustres.

Le président du Centre des Monuments Nationaux (CMN), Philippe Bélaval, qui a choisi de ne pas faire poser de bâche publicitaire pendant les travaux en dépit du manque à gagner, a révélé mardi le nom de l'artiste retenu pour faire une oeuvre à la place.

"Pour la première fois, les bâches d'un chantier d'un monument national deviendront le support d'une création artistique contemporaine et non celui d'une campagne publicitaire lucrative", dit le CMN.

Reconnu pour ses interventions participatives à valeur symbolique, le "photograffeur" français "a paru incarner de manière éclatante la dimension humaine et universelle du Panthéon", estime le CMN.

Selon le concept créé par JR pour son projet Inside Out développé depuis 2011, des portraits individuels noir et blanc seront collectés de par le monde entre le 25 février et le 29 mars grâce à un site internet conçu à cet effet (www.au-pantheon.fr).

En France, les portraits pourront également être recueillis dans huit monuments nationaux grâce à l'itinérance du camion photographique de JR. Les personnes pourront se faire photographier gratuitement et repartir avec leur portrait ou le coller sur place.

Le camion commencera par se garer devant la basilique de Saint-Denis le 5 mars avant de faire un tour de France pour finir le 29 mars au Panthéon.

La bâche décorée, qui recouvrira la colonnade et une partie du dôme du monument, doit être inaugurée le 22 avril.

"JR s'est senti inspiré par le monument et il a souhaité développer le projet" en intervenant aussi à l'intérieur avec des portraits notamment sur le sol", ajoute le CMN.

Les internautes pourront suivre l'opération sur Twitter (#AuPanthéon).

Les coûts du projet doivent être pris en charge par plusieurs mécènes.

Édifié entre 1764 et 1790, le monument est l'oeuvre de l'architecte Jacques-Germain Soufflot. Cette église, transformée en Panthéon sous la Révolution, fait l'objet d'une ample restauration qui devrait durer une décennie pour un coût total de 100 millions d'euros.

Les travaux ont commencé en 2013 par les parties hautes.

François Hollande a annoncé vendredi le transfert au Panthéon en mai 2015 des cendres de quatre figures illustres de la Seconde Guerre mondiale (Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant