L'artiste et opposant chinois Ai Weiwei est arrivé en Allemagne

le
0

MUNICH/PEKIN, 30 juillet (Reuters) - L'artiste et opposant chinois Ai Weiwei, qui a pu récupérer la semaine dernière son passeport confisqué par la police chinoise il y a quatre ans, est arrivé jeudi soir en Allemagne pour rendre visite à son fils. A son arrivée à l'aéroport de Munich, l'artiste plasticien de 58 ans a précisé que la Grande-Bretagne lui avait refusé un visa de six mois alors qu'une exposition de ses oeuvres s'ouvre en septembre à Londres. Le président chinois Xi Jinping doit effectuer une visite en Grande-Bretagne en octobre. En 2011, Ai Weiwei, connu pour ses critiques à l'encontre du gouvernement chinois, avait été écroué sans aucune charge et maintenu à l'isolement pendant 81 jours. La justice l'avait ensuite condamné à une amende de 2,4 millions de dollars pour évasion fiscale, une accusation qu'il a toujours rejetée. En novembre 2013, Ai Weiwei avait commencé à protester contre son interdiction de voyager en déposant chaque jour des fleurs dans le panier d'une bicyclette devant son studio et domicile de Pékin. (Ayhan Uyanik et Sui-Lee Wee; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant