L'art et la manière de supporter le métro à Paris

le
0
Deux chercheurs ont mené une enquête sur les comportements physiques des usagers du métro parisien. L'étude révèle les gestes que font les voyageurs entre eux afin de maintenir une cohabitation pacifique.

De fortes chaleurs, des odeurs désagréables et un confinement étouffant... Le métro parisien a tout du lieu que l'on voudrait éviter. Il n'y a qu'à lire le visage de ceux qui s'y engouffrent, chaque jour, pour comprendre «l'enfer» de ce moment passé sous terre. Il faut dire qu'en un peu plus de dix ans, le trafic annuel du métro parisien est passé de 1,2 milliard de voyageurs en 2000 à 1,5 milliard en 2011, soit 5,16 millions de voyageurs par jour. Une augmentation d'environ 25 % du nombre d'usagers qui se traduit par des conditions de voyage de plus en plus difficiles.

Comment comprendre dès lors que les disputes au sein du métro n'y sont pas si fréquentes que cela? Une récente étude tente d'y apporter une réponse en révélant comment les usagers réagi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant