L'art contemporain bat de nouveaux records à New York

le
0
UNE VENTE AUX ENCHÈRES D?ART CONTEMPORAIN BAT DE NOUVEAUX RECORDS À NEW YORK
UNE VENTE AUX ENCHÈRES D?ART CONTEMPORAIN BAT DE NOUVEAUX RECORDS À NEW YORK

NEW YORK (Reuters) - Une vente d'art contemporain a battu tous les records mercredi soir chez Christie's à New York, confirmant l'engouement des super-riches pour cette période de l'art.

La vente a rapporté un montant total de 495 millions de dollars (385 millions d'euros), commissions incluses, et les oeuvres de Jackson Pollock, Roy Lichtenstein ou Jean-Michel Basquiat ont atteint de nouveaux sommets.

Seuls quatre des 70 lots à la vente, ou 6% du total, n'ont pas trouvé preneur.

"Nous sommes entrés dans une nouvelle ère du marché de l'art", a commenté, enthousiaste, le président de Christie's Europe Jussi Pylkkanen, attribuant notamment le phénomène à l'intérêt croissant manifesté par les riches pour l'art.

"Il y a une concurrence mondiale qui ne s'était jamais vue auparavant dans le monde de l'art."

La vente record de la soirée a été obtenue par "Number 19, 1948", de Jackson Pollock, pour un montant de 58,4 millions de dollars, près de deux fois l'estimation initiale.

"Woman with Flowered Hat" de Roy Lichtenstein, estimé au-dessus de 30 millions de dollars, est parti à 56,1 millions et "Dustheads" de Basquiat a été adjugé 48,8 millions de dollars.

Au total, quinze des quarante artistes représentés ont établi de nouveaux records de vente, dont Piero Manzoni, Richard Serra, Philip Guston ou encore Joseph Cornell.

Chris Michaud, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant