L'arrivée de l'agriculture en Europe vue par la génétique

le
0
Qatre fragments d'ADN humain vieux de 5000 ans lèvent un voile de l'histoire.

Une analyse génétique portant sur de l'ADN vieux de 5000 ans, extrait de restes humains datant de la fin de l'âge de pierre, permet d'éclairer de manière saisissante l'arrivée et le développement de l'agriculture en Europe. L'étude d'archéologie qui vient d'être publiée dans la revue Science, menée par des chercheurs danois et suédois, montre clairement que l'agriculture s'est bien diffusée des pays du Sud vers ceux du Nord à cette époque-là. Mais elle montre également que les sociétés de chasseurs-cueilleurs et celles des premiers agriculteurs se sont côtoyées. Il y a donc eu transfert de culture aussi bien que de populations à cette époque clé de la fin de la préhistoire européenne, la période néolithique, ou âge de la pierre polie. On parle d'ailleurs de «révolution néolithique» tant les changements qui interviennent sont importants et décisifs pour l'avenir des sociétés humaines.

C'est au néolithique, par exemple, qu'apparaissent les céramiques

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant