L'arrestation d'un «espion» israélien fait jaser l'Égypte

le
0
Ilan Grapel est accusé par les autorités du Caire d'agir pour le compte du Mossad.

Son visage juvénile s'affiche à la une des journaux égyptiens. Ici attablé devant une bière dans un café cairote, là sur la place Tahrir, épicentre de la révolution, avec une pancarte en arabe critiquant Barack Obama. À en croire les autorités égyptiennes, Ilan Grapel, un Américano-Israélien de 27 ans, est un agent du Mossad qui se livrait à des activités d'espionnage «dans le but de porter atteinte aux intérêts économiques et politiques du pays». Selon le parquet, qui l'a placé en détention préventive pour quinze jours, il est entré en Égypte «en se faisant passer pour un journaliste». Des sources judiciaires l'accusent d'avoir cherché à provoquer des tensions entre les jeunes révolutionnaires et l'armée, ainsi qu'entre musulmans et coptes. Une accusation reçue avec scepticisme par nombre d'experts égyptiens, qui soulignent que le jeune homme n'a pas le profil d'un spécialiste des missions secrètes.

L'ambassade d'Israël au Caire n'a fait aucun co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant