L'Arménie appelle le Bundestag à résister aux pressions turques

le
0
    BERLIN, 1er juin (Reuters) - Le président arménien Serj 
Sargsian a exhorté mercredi les députés allemands à ne pas céder 
aux intimidations de la Turquie et à adopter une résolution 
qualifiant de "génocide" les massacres d'Arméniens en 1915. 
    Cette motion doit être votée jeudi par les députés du 
Bundestag. 
    Dans une interview publiée mercredi par le quotidien Bild, 
Sargsian se dit persuadé que les élus du Bundestag "ne se 
laisseront pas intimider". "Si on accepte des compromis au nom 
d'intérêts politiques à court terme, on finit par en faire 
toujours et encore. Et cela serait mauvais pour l'Allemagne, 
pour l'Europe et pour le monde", plaide-t-il. 
    A Istanbul, le nouveau Premier ministre turc, Binali 
Yildirim, a prévenu que ce vote "ridicule" des députés allemands 
nuirait aux relations bilatérales entre les deux pays. 
    La veille, c'est le président turc, Recep Tayyip Erdogan, 
qui avait mis l'Allemagne en garde. Il s'en est ouvert avec la 
chancelière Angela Merkel lors d'un entretien téléphonique, 
selon la présidence turque.  
    La résolution, qui est soutenue par le bloc conservateur 
CDU-CSU de la chancelière fédérale, par les sociaux-démocrates 
du SPD et par les Verts, emploie le terme de "génocide" à la 
fois dans son titre et dans le corps du texte, à propos de la 
mort de quelque 1,5 million d'Arméniens à partir de 1915. 
    "Le sort des Arméniens est emblématique de l'histoire des 
exterminations de masse, de la purification ethnique, des 
déportations et, oui, des génocides qui ont marqué le XXe siècle 
de terrible façon", lit-on dans cette résolution.   
 
 (Paul Carrel avec Seda Sezer à Istanbul; Jean-Philippe Lefief, 
Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant