L'armée US annonce avoir tué 18 "dirigeants" de l'EI en septembre

le
2
    WASHINGTON, 29 septembre (Reuters) - Dix-huit "dirigeants" 
du groupe Etat islamique (EI) ont été tués ces trente derniers 
jours dans des frappes aériennes de la coalition conduite par 
les Etats-Unis, dont treize dans la ville irakienne de Mossoul, 
a annoncé jeudi un porte-parole de l'armée américaine. 
    Le colonel John Dorrian, porte-parole des forces américaines 
en Irak et en Syrie, a précisé lors d'un point de presse au 
Pentagone que nombre de ces cibles étaient des commandants 
militaires, des responsables des communications de l'EI et des 
coordinateurs facilitant l'arrivée des recrues étrangères dans 
les territoires contrôlés par l'EI. 
 
 (Idrees Ali; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw il y a 2 mois

    les mauvaises langues diront que pendant ce temps, les russes et les syriens (ceux fideles à leur pays) vont, eux, au charbon.

  • delapor4 il y a 2 mois

    Eux, ils ne tuent que des dirigeants. Les Russes eux attaquent seulement les hôpitaux. Braves gens ! Et brave agence Reuters toujours là pour nous dire qui sont les bons et qui sont les méchants.