L'armée US a tenté en vain de libérer des otages en Syrie

le
0

WASHINGTON, 21 août (Reuters) - L'armée américaine a récemment tenté de libérer des otages américains retenus en Syrie par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) mais cette opération terrestre et aérienne s'est soldée par un échec, a annoncé le Pentagone mercredi. Cette annonce survient au lendemain de la diffusion par l'EI (ex-Etat islamique en Irak et au Levant, EIIL) d'une vidéo montrant la décapitation du journaliste américain James Foley, enlevé en Syrie en novembre 2012. "Cette opération a impliqué des moyens aériens et terrestres et s'est concentrée sur un réseau précis de ravisseurs au sein de l'EIIL", écrit le Pentagone dans un communiqué. "Malheureusement, la mission n'a pas réussi car les otages ne se trouvaient pas à l'endroit visé." Lisa Monaco, principale conseillère de Barack Obama en matière de lutte antiterroriste, déclare pour sa part dans un communiqué que le président américain a donné son feu vert à cette opération "précédemment cet été". Les autorités américaines ne précisent pas quels otages elles ont tenté de libérer avec cette opération. (Jason Szep; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant