L'armée ukrainienne repousse plusieurs attaques dans l'Est

le
0
L'ARMÉE UKRAINIENNE REPOUSSE PLUSIEURS ATTAQUES DANS L'EST
L'ARMÉE UKRAINIENNE REPOUSSE PLUSIEURS ATTAQUES DANS L'EST

KIEV (Reuters) - Des séparatistes pro-russes ont attaqué plusieurs postes de contrôle de l'armée et autres points stratégiques dans l'est de l'Ukraine, au cours de la nuit de lundi à mardi, mais ils ont été repoussés et les soldats ukrainiens ne déplorent que quelques blessés, a déclaré mardi un porte-parole des forces gouvernementales.

Près de l'aérodrome de Kramatorsk, les insurgés ont tiré au mortier contre les positions de l'armée, qui a riposté, tuant 40 "mercenaires" lors des combats, qui ont duré trois heures, a précisé le porte-parole, Vladislav Selezniov, dont le bilan n'a pas été confirmé de source indépendante.

Dans le secteur de Slaviansk, au nord de Kramatorsk, deux soldats ukrainiens ont été blessés lors de l'attaque d'une position de l'armée par les insurgés, qui contrôlent la ville.

A Louhansk, plus près de la frontière avec la Russie, les séparatistes ont ouvert le feu sur l'aérodrome et sur des positions militaires voisines.

"L'attaque des combattants (séparatistes) a été repoussée par des unités des forces spéciales. Il n'y a pas de pertes à déplorer côté ukrainien", a dit Selezniov à propos de Louhansk.

Le nouveau président ukrainien Petro Porochenko, investi samedi dans ses fonctions, s'est engagé à mettre fin aux combats tout en promettant de répondre aux doléances légitimes des populations de l'Est, en accordant par exemple une autonomie plus large et en garantissant le statut de la langue russe.

Petro Porochenko a ordonné d'autre part aux responsables des forces de sécurité de mettre en place un "corridor de sécurité" censé permettre aux civils pris dans les combats de partir s'ils le souhaitent, a fait savoir mardi la présidence.

(Richard Balmforth; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant