L'armée ukrainienne en état d'alerte dans le Donbass, Porochenko veut des discussions

le
0
    KIEV, 11 août (Reuters) - Le président ukrainien Petro 
Porochenko a ordonné jeudi que toutes les unités militaires 
proches de la Crimée et du Donbass, la région séparatiste de 
l'Est, soient placées en état d'alerte. 
    Il a également réclamé la tenue d'un entretien téléphonique 
avec Vladimir Poutine et plusieurs dirigeants occidentaux, dont 
François Hollande et Angela Merkel, qui ont négocié avec Kiev et 
Moscou les accords de Minsk, ainsi qu'avec le vice-président 
américain Joe Biden et le président du Conseil européen, Donald 
Tusk. 
    L'état-major des forces armées ukrainiennes a par ailleurs 
indiqué que des exercices militaires étaient en cours depuis 
mercredi soir dans le sud de l'Ukraine. Il s'agit de manoeuvres 
qui avaient été programmées avant les accusations de Moscou, a 
précisé un porte-parole. 
    Le regain de tension entre l'Ukraine et la Russie sera par 
ailleurs discuté ce jeudi au Conseil de sécurité des Nations 
unies à la demande de Kiev. 
    La Russie a affirmé mercredi avoir repoussé deux incursions 
armées en Crimée, annexée par la Russie en 2014. Selon Vladimir 
Poutine, l'Ukraine cherche à provoquer un nouveau conflit et à 
déstabiliser le territoire.   
    L'ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, Geoffrey Pyatt, a 
déclaré jeudi matin que son pays n'avait aucune preuve 
confirmant les accusations russes.   
 
 (Pavel Polityuk et Alexei Kalmykov; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant