L'armée ukrainienne dit ne pouvoir retirer ses armes lourdes

le
2

KIEV, 23 février (Reuters) - L'armée ukrainienne a déclaré lundi qu'elle ne pouvait pas commencer à retirer ses armes lourdes des lignes de front parce que les attaques des séparatistes prorusses continuent en dépit de l'accord de cessez-le-feu. "Compte tenu du fait que des positions des soldats ukrainiens continuent d'être bombardées, il ne peut être encore question de retirer des armes", a déclaré à la télévision le porte-parole de l'armée ukrainienne, Vladislav Seleznyov. Les affrontements ont significativement perdu en intensité ces derniers jours dans l'est de l'Ukraine, même si l'état-major des forces armées ukrainiennes a fait état de deux nouveaux bombardements menés dans la nuit de dimanche à lundi par les séparatistes contre ses troupes. Au cours du week-end, les deux parties ont annoncé s'être mis d'accord sur un début de retrait des armes lourdes, une des conditions de l'accord de Minsk 2 entré en vigueur le 15 février. (voir ID:nL5N0VW0Q8 ) (Pavel Polityuk; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 23 fév 2015 à 11:43

    Avant de raconter des âneries il faut regarder qui envahit l'autre(par personnes interposés)

  • s.thual le lundi 23 fév 2015 à 11:15

    tout ce que disent les ukrainiens semble parole d evangile ,,,et jamais credible cote russe ? on a du mal a croire a l objectivite des commentateurs ,