L'armée ukrainienne dit avoir perdu trois soldats en 24 heures

le
0

KIEV, 17 mars (Reuters) - Trois soldats ukrainiens ont trouvé la mort ces dernières vingt-quatre heures dans l'est de l'Ukraine en dépit du cessez-le-feu qui tient depuis un peu moins d'un mois, a annoncé mardi matin un porte-parole de l'armée ukrainienne. Cinq autres ont été blessés, a ajouté Andriy Lissenko lors d'un point de presse. "Les combattants (séparatistes) ne soutiennent pas le régime de cessez-le-feu. Des attaques se poursuivent contre les forces ukrainiennes à l'arme légère, au mortier et au lance-grenade", a-t-il dit. Issu des accords de paix de Minsk-2, négociés le 12 février par Angela Merkel et François Hollande en Biélorussie, le cessez-le-feu est théoriquement entré en vigueur trois jours plus tard mais les combats lourds ont continué pendant quelques jours, jusqu'à ce que les séparatistes prorusses prennent la ville de Debaltseve, noeud ferroviaire situé entre Donetsk et Louhansk, les deux principales villes de l'est de l'Ukraine sous leur contrôle. Le gouvernement allemand a déclaré lundi que l'accord de Minsk avait permis une nette désescalade de la violence. "Depuis que nous nous sommes entendus sur une série de mesures en février à Minsk, nous pouvons dire que les violences dans l'est de l'Ukraine ont fortement diminué", a dit Steffen Seibert lors d'une conférence de presse. Mais les deux parties s'accusent mutuellement de violations de la trêve. (Richard Balmforth; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant