L'armée ukrainienne annonce de nouvelles pertes dans l'Est

le
0

KIEV, 28 janvier (Reuters) - L'armée ukrainienne a annoncé mercredi matin avoir perdu trois soldats supplémentaires au cours des vingt-quatre heures écoulées dans les combats contre les séparatistes pro-russes dans l'est du pays. Un porte-parole de l'armée, Vladislav Seleznyov, a ajouté que quinze soldats avaient été blessés dans ces affrontements. Au total, une cinquantaine de villes et villages ukrainiens ont été pris sous le feu des rebelles depuis mardi, a-t-il ajouté. Les affrontements en cours en Ukraine sont les plus violents depuis la signature du Protocole de Minsk, en septembre dernier, qui prévoyait un cessez-le-feu immédiat. Les séparatistes disent vouloir repousser les forces gouvernementales à une distance suffisante pour qu'ils ne puissent plus bombarder les villes sous leur contrôle. Cité la semaine dernière par l'agence Interfax, le président de l'autoproclamée "République populaire de Donetsk", Alexander Zakhartchenko, a prévenu que les séparatistes ne négocieraient pas de cessez-le-feu avec Kiev et qu'ils progresseraient jusqu'aux frontières administratives de la région de Donetsk. (voir ID:nL6N0V221X ) Ce regain de violences fait suite à de nouvelles accusations de Kiev et de ses partenaires occidentaux sur la présence de renforts et de moyens militaires russes dans l'est de l'Ukraine, ce que Moscou dément. Le soulèvement séparatiste dans l'est de l'Ukraine, qui a débuté en avril dernier, a fait plus de 5.000 morts selon les Nations unies. (Pavel Polityuk; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant