L'armée turque dit avoir visé des cibles du PKK après un attentat

le
0

ISTANBUL, 7 septembre (Reuters) - L'armée turque a annoncé lundi des frappes aériennes contre 13 cibles liées aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan, au lendemain de l'attaque par le PKK d'un convoi militaire dans le sud-est de la Turquie. Dans son communiqué, l'armée ne précise pas le nombre de tués et de blessés par les frappes aériennes de ses F-16 et F-14. Dimanche, le PKK a dit avoir tué 15 soldats turcs dans un attentat à l'explosif dans les environs de Daglica dans la province de Hakkari, à la frontière avec l'Iran et l'Irak. ID:nL5N11C0KR En revanche, le bilan n'a pu être vérifié de source indépendante. S'il se confirme, il s'agira de l'attaque la plus meurtrière commise par le PKK contre les forces de sécurité turques depuis la fin, en juillet, du cessez-le-feu proclamé en 2012 par les séparatistes. (Daren Butler; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant