L'armée turque dit avoir tué 18 combattants kurdes

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 9 janvier (Reuters) - Les forces de 
sécurité turques ont tué 18 militants kurdes dans le sud-est de 
la Turquie, affirme samedi l'armée faisant le bilan des 
dernières violences depuis la fin de la trêve dans cette région 
au mois de juillet. 
    Cinq personnes, dont quatre soldats, ont été blessées au 
cours d'une fusillade et d'une attaque à la bombe à Diyarbakir, 
principale ville de la région à majorité kurde. 
    L'armée précise que 16 combattants du Parti des travailleurs 
du Kurdistan (PKK) ont été tués vendredi à Cizre, près de la 
frontière syrienne, et deux autres dans le quartier historique 
de Sur à Diyarbakir. 
    Un soldat a été blessé lors d'une fusillade et trois autres, 
ainsi qu'un fonctionnaire, ont été touchés par l'explosion d'un 
engin dans ce quartier samedi. 
    Les forces de sécurité ont également arrêté 24 activistes 
qui tentaient de fuir la ville de Silopi, près de la frontière 
irakienne, en compagnie de civils, précise le communiqué 
militaire. 
    L'armée affirme avoir tué 426 combattants kurdes à Cizre, 
Silopi et dans le quartier de Sur depuis que les opérations 
militaires y ont été lancées il y a environ un mois. 
     
     
 
 (Seyhmus Cakan; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant