L'armée turque dit avoir frappé l'EI et les Kurdes des YPG

le
0
    ANKARA, 24 octobre (Reuters) - L'armée turque a frappé 
l'organisation Etat islamique (EI) et des miliciens kurdes 
appartenant aux milices YPG à des dizaines de reprises au cours 
des dernières 24 heures, entravant la mobilité des deux groupes, 
ont annoncé lundi les autorités d'Ankara. 
    Des "véhicules de tirs d'appuis" ont touché 27 cibles de 
l'EI et 19 appartenant aux YPG, a dit l'armée turque dans un 
communiqué. 
    Ces frappes interviennent alors que l'opération turque 
"Bouclier de l'Euphrate" entre dans son troisième mois. 
    Soutenus par des blindés turcs, des forces spéciales et un 
appui aérien, les rebelles combattants sous la bannière de 
l'Armée syrienne libre (ASL) sont entrés le 24 août dans le nord 
de la Syrie et se sont emparés de la ville frontalière de 
Djarablous, alors contrôlée par l'EI. 
 
 (Ece Toksabay, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant