L'armée turque bombarde l'EI en Syrie, les Kurdes en Irak-presse

le
0
    ISTANBUL, 14 mai (Reuters) - L'armée turque appuyée par la 
coalition formée par les Etats-Unis a bombardé des positions de 
l'organisation Etat islamique (EI) au nord d'Alep, tuant 45 
combattants djihadistes, ainsi que les séparatistes kurdes en 
Turquie et dans le nord de l'Irak, rapporte samedi l'agence de 
presse turque Anadolu. 
    Les tirs de l'artillerie turque et les frappes aériennes de 
la coalition en Syrie se voulaient notamment une réponse aux 
tirs réguliers de roquettes en direction de la ville turque de 
Kilis. 
    L'agence avance un bilan de 45 morts dans les rangs de l'EI, 
sans préciser s'ils ont été tués par l'armée turque ou ses 
alliés. 
    L'aviation turque a par ailleurs poursuivi vendredi ses 
raids contre les séparatistes du Parti des travailleurs du 
Kurdistan (PKK) en bombardant 98 cibles au cours de neuf sorties 
dans le sud-est du pays ainsi que dans les montagnes du nord de 
l'Irak, indique Anadolu en citant l'armée. 
    L'agence ne fournit pas de bilan humain pour ces 
bombardements.  
     
 
 (Seda Sezer; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant