L'armée turque annonce la mort de 38 djihadistes en Syrie

le , mis à jour à 13:46
0
 (Actualisé avec nouveau bilan) 
    ANKARA, 9 octobre (Reuters) - Trente-huit djihadistes de 
l'Etat islamique (EI) ont été tués lors de combats ou de frappes 
aériennes de la coalition sous commandement américain au cours 
des 24 dernières heures dans le nord de la Syrie, a annoncé 
dimanche l'armée turque. 
    Quatorze ont péri alors qu'ils tentaient de pénétrer dans 
les villages d'Akhtarine et de Turkmen Bareh qui sont contrôlés 
par des rebelles syriens soutenus par la Turquie, à trois 
kilomètres à l'est de Dabik. 
    Ces derniers, appuyés par des blindés et par l'aviation 
turque, tentent de s'emparer de cette localité symbolique tenue 
par l'EI dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate", 
lancée en août à l'initiative d'Ankara. 
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, les 
combattants de l'Etat islamique s'étaient rendus maîtres de ces 
deux villages proches de la frontière turque lors d'une 
contre-offensive. 
    Dix-sept autres djihadistes ont trouvé la mort dans des 
frappes aériennes de la coalition dans la même région et sept 
autres ont ensuite été tués dans des raids de l'aviation turque, 
ajoute l'armée dans un communiqué.   
    Deux rebelles syriens ont été tués et dix-neuf autres 
blessés au cours des derniers affrontements avec l'EI, 
poursuit-elle.  
    L'opération "Bouclier de l'Euphrate" a également pour but 
d'enrayer la progression des milices kurdes syriennes soutenues 
par les Etats-Unis que la Turquie assimile aux séparatistes du 
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). 
 
 (Nevzat Devranoglu; Pierre Sérisier et Jean-Philippe Lefief 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant