L'armée tue 11 combattants kurdes dans le sud-est de la Turquie

le
3

DIYARBAKIR, Turquie, 13 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité turques ont tué 11 activistes kurdes lors d'affrontements près des frontières de la Syrie et de l'Irak, indiquent les autorités vendredi ajoutant qu'un soldat a péri dans une fusillade dans le sud-est de la Turquie. Les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont péri lors d'une opération militaire dans les districts de Cizre et Silopi dans la province de Sirnak jeudi, précisent les services du gouverneur provincial dans un communiqué. Les forces de sécurité turques ont par ailleurs lancé une opération dans la province de Van aux premières heures de la journée de vendredi après avoir reçu des informations sur la présence de membres du PKK dans le district d'Ercis, indique l'armée sur son site internet. Un soldat a été tué et trois autres blessés dans les affrontements qui se poursuivent, ajoute l'armée. (Seyhmus Cakan; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 13 nov 2015 à 11:52

    Daech et les turcs sont sunnites. Et en plus, le petrole daech est bradé ...

  • kurki le vendredi 13 nov 2015 à 11:41

    @jean : tiens donc, les turcs ne seraient plus démocrates ?

  • jean-648 le vendredi 13 nov 2015 à 11:40

    Les turcs tuent les meilleurs soldats qui combattent (eux) Daech.