L'armée tchadienne reprend à Boko Haram une ville du Nigeria-sources

le
0

NIAMEY, 29 janvier (Reuters) - Les troupes tchadiennes ont chassé les islamistes de Boko Haram d'une ville-frontière du nord du Nigeria qu'ils avaient conquise en novembre, a-t-on déclaré jeudi de sources militaires au Niger voisin. "Ce matin, les Tchadiens ont repris Malam Fatori. Les combats avec Boko Haram ont duré plus de 24 heures", a déclaré un officier de l'armée nigérienne, déployée dans la région de Diffa, proche de cette ville. "Des avions de combat sont intervenus, mais nous ignorons de quel pays ils étaient", a-t-il ajouté. L'armée tchadienne a commencé à masser des troupes sur les rives du lac Tchad la semaine dernière avant de passer mercredi en territoire nigérian pour reprendre Malam Fatori, a déclaré un autre officier. L'état-major de l'armée nigériane a déclaré sur Twitter que des avions de l'armée de l'air nigériane avaient pris part aux opérations mais il n'a pas confirmé que Malam Fatori avait été reprise et n'a pas non plus reconnu directement la présence de troupes tchadiennes. "Malam Fatori se trouve dans la zone d'opération couverte par la force multinationale d'intervention, dont le Tchad a toujours fait partie", a dit l'état-major. Les quatre pays du bassin du lac Tchad - Cameroun, Tchad, Niger et Nigeria - sont convenus en octobre d'unir leurs forces pour combattre Boko Haram. L'Union africaine a entériné jeudi un plan ouest-africain de création d'une force d'intervention régionale de 7.500 hommes pour combattre Boko Haram, a déclaré un haut responsable. (Abdoulaye Massalaki; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant