L'armée tchadienne affirme avoir tué Mokhtar Belmokhtar

le
0
Le chef islamiste, à l'origine de la prise d'otages sanglante à In Amenas, aurait été tué lors d'un raid au Mali contre une importante base djihadiste.

L'armée tchadienne affirme avoir tué le chef islamiste Mokhtar Belmokhtar dans le massif des Ifoghas dans le nord du Mali, selon un communiqué de l'état-major tchadien.

«Les forces tchadiennes au Mali ont détruit totalement la principale base des jihadistes dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, plus précisément dans la vallée d'Ametetai», samedi à 12h00, affirme le communiqué, précisant que «plusieurs terroristes» ont été tués «dont le chef Mokhtar Belmokhtar dit 'Le Borgne'».

«Le bilan provisoire des combats s'établit comme suit: plusieurs terroristes tués, dont leur chef Mokhtar Belmokhtar, soixante véhicules en bon état de fonctionnement récupérés, divers matériels de guerre, notamment du matériel électronique, récupérés. Le ratissage se poursuit à la recherche des fugitifs», détaille le ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant