L'armée syrienne s'empare d'une ville dans la province d'Alep

le
1

(Actualisé avec prise d'Al Hader) BEYROUTH/AMMAN, 12 novembre (Reuters) - L'armée syrienne et les forces qui l'appuient se sont emparées de la ville d'Hader dans la province d'Alep, dans le nord du pays, annonce jeudi la télévision officielle qui cite des sources militaires. La télévision précise que les derniers rebelles ont fui la ville lorsque les forces progouvernentales l'ont prise. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Al Hader était le principal bastion des insurgés dans cette région rurale de la province d'Alep où l'armée soutenue par le Hezbollah libanais a lancé une offensive le mois dernier, avec le soutien de frappes aériennes russes. Selon Rami Abdoulrahmane, qui dirige l'OSDH, cette prise devrait permettre à l'armée d'accéder plus facilement à deux localités chiites de la province d'Idlib, Kefraya et Al Foua, assiégées par les rebelles. L'OSDH a également rapporté jeudi qu'une centaine de combattants avaient péri en l'espace d'un peu plus de 24 heures lors des violents combats qui ont permis aux forces du régime d'atteindre mardi la base aérienne de Koueires, proche d'Al Hader, qui était assiégée depuis deux ans par les djihadistes du groupe Etat islamique. La majeure partie des tués étaient des membres de l'EI, mais le chiffre comprend également des soldats gouvernementaux et des miliciens favorables au régime de Damas, précise l'OSDH. (John Davison; Eric Faye et Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le jeudi 12 nov 2015 à 16:24

    J'espère qu'Obama ne va pas abattre un avion civil russe chaque fois que ses amis terroristes vont perdre une ville. Poutine a beau être pacifique et lent à la colère, il ne pourra pas toujours s'abstenir de représailles, d'où fatal engrenage.