L'armée syrienne reprend une localité stratégique à Deraa

le
0
    BEYROUTH, 26 janvier (Reuters) - L'armée syrienne a repris 
lundi aux rebelles une ville stratégique dans la province de 
Deraa, lui permettant de sécuriser ses voies de ravitaillement 
entre Damas et le sud de la Syrie, rapporte l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    Cette localité de Cheikh Maskine se situe à un carrefour 
entre les régions de Soueïda, Kouneïtra, Deraa et Damas. Elle 
relie aussi les parties orientale et occidentale de la province 
de Deraa. 
    Les combats se déroulent désormais à la périphérie ouest de 
la ville, selon l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau 
d'informateurs à travers la Syrie. 
    "La ville est très importante pour les deux camps. Ils se 
sont tous battus avec acharnement. En prenant (la ville), le 
régime a coupé les liens entre l'est et l'ouest de Deraa pour 
les rebelles", a dit Rami Abdoulrahman. 
    "Les destructions dans la ville sont énormes." 
    L'armée a lancé son offensive sur Cheikh Maskine fin 
décembre et elle a bénéficé d'un appui aérien russe et syrien. 
Elle pourrait désormais pousser son offensive vers le mont Al 
Harra, point culminant de Deraa. 
    Le sud de la Syrie est le dernier fief d'importance des 
rebelles syriens, affaiblis par les djihadistes de l'Etat 
islamique dans le nord et l'est du pays et par le Front al 
Nosra, branche locale d'Al Qaïda, dans le nord-ouest. 
 
 (Mariam Karouny; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant