L'armée syrienne reprend à l'EI deux villes proches de Homs

le
0

BEYROUTH, 23 novembre (Reuters) - L'armée syrienne et des milices alliées, soutenues par l'aviation russe, ont pris le contrôle de deux localités situées au sud-est de la ville de Homs, dans l'ouest de la Syrie, à l'issue de violents combats contre les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les médias publics syriens font également état de la prise de Mhine et Hawwarin, deux villes voisines qui se trouvent à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Homs. Ils ajoutent que l'EI a perdu un grand nombre de combattants dans la bataille. Les deux villes, un peu à l'écart de l'autoroute qui court du sud au nord de la Syrie, de Damas à Alep, sont également à proximité des axes routiers menant à Palmyre, que les djihadistes de l'EI contrôlent depuis le printemps dernier. L'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de sources en Syrie, précise que l'assaut a été soutenu par des dizaines de frappes aériennes menées par des avions de guerre syriens et russes. (Sylvia Westall; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant