L'armée syrienne progresse dans la Ghouta orientale près de Damas

le
0
    AMMAN, 31 octobre (Reuters) - L'armée syrienne et ses 
supplétifs ont pris le contrôle d'un secteur stratégique de la 
Ghouta orientale, aux abords de la capitale syrienne Damas, 
resserrant leur étau sur l'un des plus gros bastions des 
rebelles dans cette région. 
    L'armée s'est emparée dimanche de la localité de Tel Kourdi, 
ce qui la place à quelques kilomètres seulement de la ville de 
Douma, au coeur de la Ghouta orientale, ont déclaré les 
insurgés. 
    "Après d'intenses combats sur ce front, qui ont fait rage 
pendant plus de 50 jours, au cours desquels les milices de 
(Bachar al) Assad ont pratiqué la politique de la terre brûlée, 
les combattants (insurgés) ont dû battre en retraite", a déclaré 
Hamza Baïrkdar, porte-parole militaire de Djaïch al Islam, le 
plus important groupe rebelle de la région. 
    Depuis le début de l'année, les forces syriennes et leurs 
alliés, dont le Hezbollah chiite libanais, ont pénétré à 
l'intérieur de la Ghouta orientale par le sud, le sud-ouest et 
l'est, aidés en cela par les dissensions entre groupes insurgés 
contrôlant la région. 
    "L'effondrement des fronts est dû aux luttes internes", a 
déclaré Adnan Abdoul Aziz, avocat au sein du conseil local de 
Douma, ville sous le contrôle des rebelles. 
    La Ghouta, zone rurale densément peuplée, consiste en 
exploitations agricoles et en localités s'étendant au nord-est 
de Damas. Elle se trouve entre les mains des rebelles depuis le 
début du soulèvement en 2011. Plusieurs centaines de milliers de 
personnes seraient prises au piège des combats dans la Ghouta 
orientale. 
 
 (Souleïman al Khalidi; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant