L'armée syrienne poursuivra les combats après le retrait russe

le
0
    par Denis Dyomkin et Tom Miles 
    BEYROUTH, 14 mars (Reuters) - L'armée syrienne a déclaré 
lundi qu'elle continuerait à lutter contre l'Etat islamique, le 
Front al Nosra Front et "les autres groupes qui leur sont liés", 
après l'annonce par la Russie du retrait de l'essentiel de ses 
forces déployées en Syrie à partir de mardi. 
    Les forces armées combattront avec la même détermination 
qu'avant, en coordination avec "les amis et les alliés", jusqu'à 
ce que la sécurité et la stabilité soient rétablies, "sur chaque 
pouce du territoire national", indique un communiqué diffusé par 
le commandement militaire syrien. 
    Il ajoute que la décision de réduire la présence militaire 
russe est une décision naturelle et quelle a été prise 
conjointement par les directions militaires des deux pays "après 
l'arrêt des opérations de combat sur certains fronts". 
     Un accord de "cessation des hostilités" est entrée en 
vigueur le 27 février, à l'initiative de la Russie et des 
Etats-Unis. Il est plus ou moins respecté, mais qui a permis 
globalement de baisser le niveau de violence et de lancer une 
nouvelle série de pourparlers de paix. 
    Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lundi soir, 
quelques heures après la reprise à Genève des négociations de 
paix, qu'il avait ordonné le retrait, à partir de mardi, du gros 
des forces russes déployées dans ce pays.   
 
 (Dominic Evans; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant