L'armée syrienne incite les civils par texto à quitter Alep

le
0
    BEYROUTH, 26 juillet (Reuters) - Les habitants des zones 
sous contrôle rebelle d'Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, 
ont reçu des textos de l'armée syrienne promettant qu'une route 
de sortie serait sécurisée pour ceux qui voudraient quitter la 
ville, rapporte mardi l'agence de presse officielle Sana. 
    L'armée a également demandé aux habitants de pousser les 
"mercenaires" hors de la ville, faisant référence aux troupes 
rebelles. Elle a aussi garanti un logement temporaire aux 
personnes qui voudraient quitter les quartiers rebelles et 
demandé aux groupes armés de déposer les armes, selon Sana. 
    Environ 250.000 civils se trouvent piégés à l'intérieur des 
zones rebelles dans l'est d'Alep depuis que les combats avec les 
forces fidèles au gouvernement syrien ont coupé début juillet la 
route Castello, dernier axe reliant les quartiers rebelles au 
monde extérieur.   
    Première ville de Syrie avant la guerre civile avec plus de 
deux millions d'habitants, Alep est depuis des années l'un des 
principaux enjeux du conflit. 
    Vitali Tchourkine, représentant de la Russie aux Nations 
unies, a indiqué lundi au Conseil de sécurité que les habitants 
de l'est d'Alep pouvaient se déplacer dans la journée vers 
l'ouest de la ville "où la situation est significativement 
meilleure". 
    Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de 
l'Onu a parallèlement demandé lundi au Conseil de sécurité une 
trêve de 48 heures à Alep pour permettre de livrer de la 
nourriture et d'autres produits de première nécessité à la 
population dans les zones est de la ville. 
 
 (Lisa Barrington; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant