L'armée syrienne exige l'évacuation d'Alep-Est

le
0
    BEYROUTH, 6 octobre (Reuters) - Tous ceux qui ne profiteront 
pas de la réduction des bombardements pour quitter la partie 
orientale d'Alep connaîtront un "sort inévitable", a averti 
l'armée syrienne. 
    Dans un communiqué publié mercredi soir, l'état-major 
annonce avoir coupé toutes les routes utilisées par les insurgés 
d'Alep et assure disposer d'informations précises sur leurs 
positions et celles de leurs munitions. 
    L'armée y appelle tous les combattants à déposer les armes 
et à quitter la ville. 
    Plus tôt dans la journée, le commandement général avait 
annoncé sa décision de réduire les tirs d'artillerie et les 
frappes aériennes dans la partie orientale d'Alep tenue par les 
insurgés pour des raisons humanitaires.   
    L'état-major assurait que la réduction des bombardements 
permettrait à ceux qui le souhaitaient de gagner des zones plus 
sûres. 
    Soutenue par des milices chiites venues du Liban et l'Irak, 
ainsi que par l'armée de l'air russe, Damas a lancé le 19 
septembre une nouvelle offensive contre la partie est d'Alep par 
un pilonnage d'une intensité sans précédent.    
 
 (Angus McDowall; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Jean-Philippe Lefief) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant