L'armée syrienne et les Kurdes ont chassé l'EI d'Hassaké-OSDH

le
0

BEYROUTH, 28 juillet (Reuters) - Les forces gouvernementales et les Kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) ont chassé les combattants de l'Etat islamique (EI) d'Hassaké, une ville stratégique située dans le nord-est de la Syrie, a déclaré mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Selon l'OSDH, qui suit l'évolution du conflit depuis quatre ans, les combats n'ont pas cessé dans la banlieue sud, mais les djihadistes ont dû se replier hors des murs de la ville. Hassaké est la capitale de la province du même nom, frontalière de territoires irakiens contrôlés par l'EI. Le 25 juin dernier, les combattants islamistes ont lancé une vaste offensive contre la ville, en visant en particulier les positions tenues par les forces fidèles au gouvernement dans la partie sud. Les combats se sont ensuite étendus au nord d'Hassaké, tenu par l'YPG, une milice kurde qui bénéficie du soutien aérien de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. Les troupes kurdes ont régulièrement affirmé qu'elles ne se concertaient pas avec les forces gouvernementales dans la lutte contre leur ennemi commun -- l'EI. La semaine dernière, un porte-parole des miliciens kurdes avait annoncé qu'ils contrôlaient pratiquement toute la ville. Ces déclarations contredisaient celles de la presse syrienne, selon laquelle l'armée progressait face aux djihadistes. (Sylvia Westall; Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant