L'armée syrienne envoie des renforts contre l'Etat islamique - OSDH

le
0

BEYROUTH, 22 août (Reuters) - L'armée syrienne a envoyé des renforts vers la base aérienne de Tabka, dernier bastion des forces pro-Assad dans le nord-est de la Syrie assiégé par les combattants de l'Etat islamique, rapporte vendredi l'Observatoire syrien des droits des droits de l'homme (OSDH). La bataille de Tabka a fait trente morts dans les rangs des djihadistes au cours de la seule journée de jeudi, précise l'OSDH qui dit s'appuyer sur des sources émanant de toutes les parties impliquées dans la guerre civile en Syrie. La base aérienne de Tabka est située à une quarantaine de kilomètres de la ville de Rakka, la place forte de l'Etat islamique en Syrie. Selon l'OSDH, les renforts ont été acheminés par voie aérienne dans la nuit de jeudi à vendredi. Les combattants de l'Etat islamique en Syrie, qui bénéficient des armes lourdes saisies par le groupe armé à la faveur de leur offensive dans le nord de l'Irak, ont pris ces dernières semaines trois bases que tenait encore l'armée syrienne. On estime qu'ils contrôlent environ un tiers de la Syrie, dans le nord et l'est du pays. (Tom Perry; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant