L'armée syrienne encercle plusieurs villes

le
0
Le régime de Bassar el-Assad continue à réprimer dans le sang la contestation. Au moins 11 civils ont été tués dimanche.

L'armée syrienne continue de réprimer durement la contestation. Dimanche, au moins 11 personness, dont une fillette, ont été tuées et une centaine d'autres blessés par des tirs des forces de sécurité dans la région de Homs, dans le centre du pays, où plusieurs villes sont encerclées par l'armée. Un précédent bilan faisait état de sept morts.

Confronté à un mouvement de contestation sans précédent contre le régime de Bachar el-Assad, le pouvoir a envoyé ces dernières semaines des blindés de l'armée dans différentes villes, notamment à Tall Kalakh (150 km au nord-ouest de Damas), Homs (centre), Banias (nord-ouest) et Deraa (sud), foyers de la révolte.

Dimanche à l'aube, «des dizaines de chars ont encerclé» au moins trois villes situées entre Homs et Hama, a affirmé à l'Agence France-Presse un militant des droits de l'Homme. Selon un autre militant, les civils ont été tués à Rastan, à Talbisseh et un dans un village voisin. Plus de cent blessés ont é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant