L'armée syrienne dit être entrée dans Cheikh Maskine

le , mis à jour à 15:29
0
 (Actualisé avec précisions) 
    BEYROUTH, 30 décembre (Reuters) - L'armée régulière syrienne 
a annoncé mercredi avoir pénétré dans le centre de la ville 
stratégique de Cheikh Maskine, à la faveur d'un assaut appuyé, 
selon les insurgés, par les plus importants raids aériens menés 
par l'aviation russe jusqu'à présent dans le sud de la Syrie. 
    Les soldats gouvernementaux ont atteint la place principale 
de la ville et pris les quartiers est et nord de la ville, a 
précisé l'armée dans un communiqué. 
    De source rebelle, on confirme que l'armée est entrée dans 
la banlieue de la ville mais on ajoute que de violents combats 
se poursuivent à Massaken, dans la banlieue est de la ville. 
    L'un des commandants d'un groupe rebelle actif dans le 
secteur a estimé que les bombardements russes contre ses 
positions avaient joué un rôle décisif en faveur de l'armée de 
Bachar al Assad. 
    "Il s'agit des plus importants bombardements russes aux 
côtés du régime dans la région de Deraa. Sans cela l'armée, aux 
effectifs clairsemés, n'aurait pas progressé comme elle l'a 
fait", a dit Djabhat Souwar Souria, un groupe rebelle engagé 
dans les combats. 
    La ville de Cheikh Maskine est située sur un axe important 
reliant la capitale Damas à la ville de Deraa au sud, près de la 
frontière jordanienne. 
    L'artillerie rebelle a pour sa part bombardé des positions 
de l'armée dans la ville d'Izraa, tenue par les loyalistes à 
l'est de Cheikh Maskine. 
    Mardi, les gouvernementaux avaient repris le contrôle de la 
base militaire stratégique "Brigade 82", l'une des plus 
importantes de la région. 
    L'attaque de Cheikh Maskine s'inscrit dans le cadre de la 
première grande offensive de l'armée syrienne dans le sud de la 
Syrie depuis que la Russie a entamé des bombardements aériens, 
le 30 septembre, en soutien à Bachar al Assad. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Guy Kerivel et Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant