L'armée syrienne combat près d'Alep, bombarde les alentours

le
0
    BEYROUTH, 9 mai (Reuters) - Les forces gouvernementales 
syriennes et leurs alliés ont attaqué lundi des combattants 
rebelles près d'Alep, dans le nord du pays tandis que leurs 
avions bombardaient une ville tenue depuis la semaine dernière 
par des islamistes, rapporte l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    La perte de la localité de Khan Touman est le revers le plus 
lourd infligé aux troupes de la République islamique, qui y ont 
perdu 13 hommes en une seule journée, depuis qu'elles sont 
intervenues en Syrie. Depuis dimanche matin, elle a été visée 
par plus de 90 raids aériens, selon l'OSDH. 
    La chaîne de télévision Al Manar, contrôlée par le Hezbollah 
iranien, allié de Damas, annonce qu'un tank appartenant aux 
insurgés a été détruit et que certains de ses occupants ont été 
tués. 
    A Alep, où un "régime de calme" est censé prévaloir, les 
combats semblent reprendre. Selon l'OSDH, les bombardements ont 
recommencé lundi matin sur les zones tenues par les rebelles 
tandis que ces derniers tiraient des missiles en direction des 
quartiers occupés par les forces gouvernementales. 
    Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc 
Ayrault, qui accueillait lundi à Paris des représentants de 
l'opposition syrienne, a reproché aux forces gouvernementales 
syriennes et à leurs alliés d'avoir bombardé des hôpitaux et des 
camps de réfugiés. 
     "Ce n'est pas Daech qui est attaqué à Alep, qui est aussi 
un patrimoine mondial de l'humanité, c'est l'opposition 
modérée", a déclaré le chef de la diplomatie française, 
indiquant qu'un appel serait lancé en direction de Moscou afin 
qu'une pression soit exercée sur Damas pour que cessent les 
attaques. 
    "Ce que nous allons demander dans cette réunion, c'est que 
les Russes fassent pression sur le régime de Damas pour qu'il 
arrête ses frappes", a-t-il dit sur RTL. 
 
 (John Davison à Beyrouth et Geert De Clercq à Paris,; Nicolas 
Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant