L'armée syrienne avance dans Alep

le
0
Le quartier d'al-Qaterji à Alep, le 25 septembre.
Le quartier d'al-Qaterji à Alep, le 25 septembre.

L'armée syrienne a pris mardi le contrôle d'un quartier rebelle du centre d'Alep après plusieurs jours d'intenses bombardements aériens ayant fait de nombreux morts et provoqué l'indignation des pays occidentaux. Des soldats syriens ont pénétré à la mi-journée dans le quartier Farafira, situé en bordure de la vieille ville à proximité de l'imposante citadelle qui domine la deuxième agglomération de Syrie. Une source militaire à Damas a précisé que l'armée en avait « repris complètement le contrôle » après « avoir neutralisé plusieurs terroristes », le terme utilisé par le régime pour désigner tous ceux qui combattent le régime, djihadistes ou rebelles.

Cette avancée a été confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui a toutefois précisé qu'elle se résumait à la reprise de « quelques bâtiments » dans le « petit quartier de Farafira ». Ce secteur est situé sur « la ligne de front » qui sépare depuis 2012 les quartiers tenus par le gouvernement à l'ouest et ceux contrôlés par les rebelles à l'est.

« Une violation flagrante du droit international » (Otan)

C'est pour reconquérir l'ensemble d'Alep que le régime de Bachar el-Assad a lancé jeudi soir une vaste offensive avec le soutien actif de son allié russe. Cette opération comprend « un volet aérien et un volet terrestre avec utilisation de l'artillerie », a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant