L'armée syrienne a repris un secteur stratégique près d'Alep-OSDH

le
1
    BEYROUTH, 8 septembre (Reuters) - L'armée syrienne et ses 
alliés ont repris le contrôle de la quasi totalité du quartier 
de Ramoussah, au sud-ouest d'Alep, renforçant le siège de la 
grande ville du nord du pays, ont rapporté jeudi l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH) et les médias officiels de 
Damas. 
    Le contrôle de Ramoussah, où se trouve notamment une 
importante base d'artillerie, permet à la fois de resserrer 
l'étau autour des quartiers de l'est d'Alep contrôlés par les 
insurgés et de faciliter l'approvisionnement des quartiers 
pro-gouvernementaux de l'ouest de la ville. 
    Les rebelles, qui avaient lancé une offensive surprise dans 
ce secteur début août à partir de la province d'Idlib voisine, 
et réussi à briser le siège d'Alep après plusieurs jours de 
violents combats, ne tiennent plus que quelques immeubles 
résidentiels et une école, a indiqué l'OSDH. 
    Depuis la semaine dernière, les forces pro-gouvernementales, 
appuyées par d'intenses bombardements aériens russes, ont 
progressivement repoussé les insurgés et affiché leur intention 
de poursuivre leur avancée vers le sud-ouest pour prévenir toute 
contre-attaque ultérieure. 
    Selon les médias officiels syriens, des avions ont bombardé 
jeudi les positions des rebelles à Khan Touman, à 7 km au 
sud-ouest de Ramoussah. C'est à partir de ce village qu'ils ont 
repris au mois de mai dernier que les rebelles ont lancé leur 
offensive début août. 
    La milice chiite irakienne Harakat al Noudjaba a de son côté 
annoncé mercredi avoir envoyé 1.000 combattants supplémentaires 
en Syrie pour renforcer les positions reprises par l'armée de 
Bachar al Assad et ses alliés, notamment le Hezbollah libanais, 
au sud d'Alep. 
     
 
 (Angus McDowall; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le jeudi 8 sept 2016 à 15:36

    Enfin on parle de "l'armée syrienne"! Il aura fallu être patient ! Toutes ces officines de la CIA que sont Reuters, l'AFP et les médiats "mainstream" ne connaissaient plus que "les troupes du régime"...