L'armée sud-coréenne tire par erreur sur un avion de ligne

le
0
Les soldats croyaient viser un avion de Pyongyang. La catastrophe a été évitée de justesse.

La péninsule coréenne est à cran. Vendredi, à l'aube, l'armée sud-coréenne est passée à deux doigts d'une bavure meurtrière. Dans l'épais brouillard qui planait sur la mer Jaune, les marines postés sur l'île de Gyodong ont soudain détecté un avion mystérieux volant à basse altitude. Immédiatement, deux soldats dégainent leur fusil d'assaut K-2 et tirent une centaine de coups en direction de l'aéronef suspect. Nous sommes à moins de 2 kilomètres de la Corée du Nord, le long de la frontière la plus militarisée au monde. Sans le savoir, les marines viennent de viser un Airbus A 321 d'Asiana Airlines avec 119 personnes à bord préparant son approche vers l'aéroport international d'Incheon, qui dessert Séoul. L'avion de ligne en provenance de Chine reste heureusement hors de portée des tirs et se pose sans encombre sur le tarmac, à 35 km de là, où l'équipage découvre qu'il a échappé au pire.

Le couloir aérien menant à Incheon, l'une des plaques tourn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant