L'armée réussit un tir d'essai de missile M 51 au large du Finistère

le , mis à jour à 23:43
0
L'armée réussit un tir d'essai de missile M 51 au large du Finistère
L'armée réussit un tir d'essai de missile M 51 au large du Finistère

Mission accomplie. Un tir d'essai du missile M51 a eu lieu vendredi matin avec «succès» depuis un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) situé dans la baie d'Audierne (Finistère), indique dans un communiqué le ministère de la Défense. «Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, exprime sa grande satisfaction après le succès du lancement d'un missile balistique stratégique M51» par le SNLE Le Triomphant, indique le communiqué, qui précise que le tir a eu lieu à 09H18.

 

Sans charge nucléaire

 

Le missile, dépourvu de sa tête nucléaire, a été suivi tout au long de sa phase de vol par les moyens du centre d'essais de la Direction générale de l'armement (DGA), dont le bâtiment d'essais et de mesures Monge, ajoute le communiqué. La zone de retombées se situe dans l'Atlantique Nord, à plusieurs centaines de kilomètres de toute côte, assure le ministère, qui souligne que, comme toujours, l'essai a été effectué «sans charge nucléaire et dans le strict respect des engagements internationaux de la France».

 

Le 5 mai 2013, un missile M51 tiré depuis un SNLE avait explosé en plein vol à 25 km des côtes finistériennes peu après son départ. L'incident avait été classé secret défense. Les recherches pour retrouver les débris du missile s'étaient achevées le 23 juillet en baie d'Audierne. Mais avant l'échec du 5 mai 2013, cinq essais avaient réussi. En septembre 2015, un missile avait été tiré avec succès depuis le site d'essai de la DGA à Biscarosse (Landes).

 

Il équipera bientôt tous les sous-marins

 

Ce tir réussi valide la capacité opérationnelle du système d'armes global du Triomphant. Le missile M51 équipe aujourd'hui trois des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de nouvelle génération (SNLE-NG). Le passage de l'ensemble de la force océanique stratégique à cet armement est prévu d'ici la fin de la décennie. 

 

Ce lancement «illustre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant