L'armée philippine tue 40 rebelles d'Abu Sayyaf en une semaine

le
0
    MANILLE, 11 juillet (Reuters) - L'armée philippine a annoncé 
lundi avoir abattu la semaine passée une quarantaine 
d'islamistes du groupe Abu Sayyaf dans l'archipel de Sulu, dans 
le sud des Philippines. 
    Depuis mercredi, les affrontements dans l'archipel de Sulu 
ont tué un soldat et fait une vingtaine de blessés parmi le 
groupe islamiste, affilié à Al Qaïda. 
    La pression s'est accentuée sur le président Rodrigo 
Duterte, qui a prêté serment le 30 juin, pour qu'il s'attaque au 
groupe Abou Sayyaf, dont les membres ont kidnappé des marins 
indonésiens et décapité deux otages canadiens.   
    Le nouveau ministre de la Défense a déclaré qu'éradiquer 
Abou Sayyaf était sa priorité. 
    Les rebelles détiennent en ce moment au moins 14 otages :  
un Néerlandais, un Norvégien, cinq Philippins et sept 
Indonésiens. 
     
 
 (Martin Petty, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant