«L'armée libyenne n'a pas atteint le point de rupture»

le
0
EN DIRECT - Le plus haut gradé américain estime avoir réduit l'armée libyenne de 20 à 25%, grâce aux frappes de la coalition. Le dirigeant libyen a perdu mercredi un de ses fidèles : son ministre des Affaires étrangères a fait défection et s'est réfugié à Londres.

o L'armée de Kadhafi n'est pas au bord de la rupture

L'armée libyenne n'a pas encore atteint le point de rupture, a mis en garde le plus haut gradé américain, l'amiral Mike Mullen. Les frappes ont réduit les capacités de l'armée du Guide «de 20 à 25%», pour le moment. Près d'un millier de missions de bombardement ont été conduites par les avions de la coalition depuis le début de l'intervention le 19 mars. Plus de 200 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés contre les positions libyennes. Cela n'a pas empêché les loyalistes de repousser les insurgés.

Washington suggère également que les rebelles libyens ont besoin d'entraînement mais que cette mission devrait être prise en mains par «d'autres» pays que les Etats-Unis.

o Le chef de la diplomatie libyenne fait défection


Moussa Koussa , le 18 mars dernier. Crédits photo : © Zohra Bensemra / Reuters/REUTERS

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Moussa Koussa, a annoncé s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant