L'armée israélienne bombarde Gaza après la mort des trois jeunes Israéliens

le
0
L'armée israélienne bombarde Gaza après la mort des trois jeunes Israéliens
L'armée israélienne bombarde Gaza après la mort des trois jeunes Israéliens

Après que les trois jeunes Israéliens disparus le 12 juin ont été retrouvés morts lundi dans le sud de la Cisjordanie occupée, l'armée de l'air israélienne a violemment bombardé la bande de Gaza dans la nuit de lundi à mardi, mais sans faire de victimes. Elle a lancé plus de 30 frappes sur tout le territoire, visant des terrains d'entraînement de groupes armés, selon le ministère de l'Intérieur du Hamas. Des chasseurs F-16 ont notamment ciblé des bases du Hamas et du Jihad islamique à Khan Younès et Rafah, dans le sud de l'enclave, a précisé la branche armée du mouvement. 

L'armée israélienne a également démoli dans la soirée les maisons des deux principaux suspects de l'enlèvement, deux membres du Hamas à Hébron, toujours recherchés.

#Tsahal continue de rechercher Marwan Kawasme et Omar Abu Aysha, les terroristes du #Hamas qui ont enlevé #EyalGiladNaftali? Tsahal-IDF (@Tsahal_IDF) 30 Juin 2014

Auparavant, une roquette tirée de Gaza s'était abattue sur le sud d'Israël sans faire de dégât selon l'armée.

Israël veut faire «payer le Hamas»

Les trois jeunes, Eyal Yifrach, 19 ans, Naftali Frankel et Gilad Shaer, 16 ans tous les deux, étudiants dans des écoles religieuses de colonies juives, ont été retrouvés morts aux environs de la localité de Halhoul, près de la route où ils ont été vus pour la dernière fois, faisant de l'auto-stop. «L'armée israélienne a découvert les trois corps dans notre zone de recherches dans le nord-ouest du district de Hébron», a déclaré lundi un porte-parole militaire, le lieutenant-colonel Peter Lerner.

Les cadavres ont été transférés pour autopsie afin de les identifier définitivement et de vérifier la date du décès, probablement intervenue peu après l'enlèvement, selon les médias israéliens. 

«Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à la forme humaine», a réagi M. Netanyahu, promettant de «payer le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant