L'armée irakienne reprend une ville au nord de Bagdad

le
0

BAGDAD, 3 octobre (Reuters) - L'armée irakienne a repris vendredi aux insurgés islamistes la ville de Dhoulouiya, sur les bords du Tigre, à 70 km au nord de Bagdad, ont rapporté des témoins. Dhoulouiya faisait partie des villes sunnites au nord de la capitale contrôlées par les hommes de l'Etat islamique (EI), parfois alliés à des milices locales. Mais à Dhoulouiya, la puissante tribu sunnite Al Djoubouri, au lieu de s'allier aux djihadistes, s'est retournée contre eux en s'associant aux combattants chiites de la ville de Balad, située sur la rive opposée du Tigre. Les forces de sécurité irakiennes, appuyées par des volontaires pro-gouvernementaux et des hommes de la tribu Al Djoubouri, "ont totalement libéré la ville de Dhoulouiya des bandes terroristes", a dit à la télévision le ministre des affaires provinciales, Ahmed al Djoubouri. (Raheem Salman, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant