L'armée irakienne repousse une contre-attaque de l'EI à Mossoul

le
0
 (Actualisé avec attaque contre une mosquée) 
    MOSSOUL, 2 mars (Reuters) - Les forces gouvernementales 
irakiennes soutenues par les Etats-Unis ont repoussé une 
contre-attaque des djihadistes de l'Etat islamique dans l'est de 
Mossoul, a-t-on appris jeudi de sources militaires. 
    Selon un officier, des djihadistes sont parvenus à 
s'approcher des positions des forces d'élite de l'armée 
irakienne en se cachant au milieu d'une foule de civils fuyant 
les combats, a dit l'une de ces sources. 
    Les forces irakiennes ont repris en janvier la partie 
orientale de Mossoul après 100 jours de combat et ont lancé le 
19 février une attaque contre les quartiers situés sur la rive 
occidentale du fleuve tigre. 
    Selon des habitants, des civils et des djihadistes ont été 
tués dans une attaque commise contre une mosquée tenue par l'EI 
dans la partie ouest de Mossoul. 
    La mosquée Omar al Assouad, dans le quartier d'Al Farouk, a 
été visée par une frappe aérienne, ont dit trois habitants à 
Reuters. 
    Des maisons avoisinantes ont été endommagées ou se sont 
effondrées pour certaines d'entre elles, ont encore indiqué ces 
témoins qui n'ont pas livré de bilan, leurs déplacements étant 
limités par la présence des djihadistes. 
    Un porte-parole de la coalition conduite par les Etats-Unis 
a dit ne pas avoir connaissance de d'une frappe aérienne visant 
une mosquée. 
 
 (Stephen Kalin,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant