L'armée irakienne loin d'être prête contre l'EI, dit Londres

le
0

LONDRES, 22 janvier (Reuters) - Il faudra encore plusieurs mois à l'armée irakienne pour être en mesure de lancer une vaste offensive au sol contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), a estimé jeudi le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond, avant une réunion à Londres de la coalition anti-EI. "Il faudra encore des mois avant qu'ils soient prêts à lancer d'importantes opérations de combat", a déclaré Hammond sur les ondes de la BBC. Londres reçoit les représentants de 21 pays engagés contre les djihadistes de l'EI, qui contrôlent de vastes territoires dans l'ouest et le nord de l'Irak et dans l'est de la Syrie. Au menu des discussions figureront les moyens de renforcer la campagne militaire contre l'EI dans les deux pays, d'assécher les finances du groupe et de réduire l'afflux de combattants djihadistes étrangers. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est attendu dans la capitale britannique ainsi que le Premier ministre irakien Haïder al Abadi, qui rencontrera son homologue David Cameron. Abadi réclame davantage d'entraînement et d'équipement pour les forces gouvernementales irakiennes. (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant