L'armée irakienne largue des tracts sur Mossoul

le
1
    BAGDAD, 16 octobre (Reuters) - L'armée irakienne dit avoir 
largué dimanche avant l'aube des dizaines de milliers de tracts 
sur Mossoul pour avertir les habitants qu'une offensive visant à 
reconquérir la ville tenue par l'Etat islamique était imminente. 
    Les tracts contiennent plusieurs messages, l'un d'eux 
assurant la population que les unités terrestres et l'aviation 
"ne viseront pas les civils", un autre conseillant d'éviter les 
endroits fréquentés par les djihadistes.  
    La bataille de Mossoul, dernière ville encore contrôlée par 
l'EI en Irak, devrait débuter dans quelques jours, rapportait 
vendredi l'agence officielle turque Anatolie.  
    Les autorités irakiennes craignent un exode massif de la 
population en cas d'offensive. Les tracts appellent les 
habitants à "rester chez eux et ne pas croire aux rumeurs 
répandues par Daech (acronyme arabe de l'EI)".  
    D'une population d'environ 2 millions d'habitants avant sa 
capture par l'EI en juin 2014, Mossoul est quatre à cinq fois 
plus grande que les autres villes jusqu'ici reprises aux 
djihadistes.  
    "Restez calmes et dites à vos enfants que ce n'est qu'un jeu 
ou le tonnerre avant la pluie", peut-on lire sur un tract. "Si 
vous voyez une unité militaire, restez à au moins 25 mètres de 
distance et évitez tout mouvement brusque", dit un autre.  
 
 (Ahmed Rasheed, avec Maher Chmaytelli; Jean-Stéphane Brosse 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    Depuis le temps qu'ils avertissent, les terroristes ont certainement pris leurs précautions...