L'armée irakienne a repris l'essentiel de la raffinerie de Baïdji

le
0

BAGDAD, 18 avril (Reuters) - Les forces armées irakiennes ont repris le contrôle de la majeure partie du complexe de la raffinerie de Baïdji, la plus grande d'Irak, après l'offensive lancée cette semaine par les djihadistes de l'Etat islamique, ont déclaré des responsables des services de sécurité, samedi. Les combattants islamistes s'étaient emparés les jours précédents de plusieurs bâtiments, dont des cuves de stockage, mais ils en ont été délogés par la contre-offensive des forces de gouvernementales, ont dit ces responsables. "Nous pensons reprendre le contrôle total (de la raffinerie) dans les prochaines heures", a précisé à Reuters un porte-parole des forces antiterroristes irakiennes, Sabah al Noamani, en faisant état de quelques poches de résistance. Les djihadistes de l'EI ont lancé leur offensive contre Baïdji après avoir perdu la bataille de Tikrit, la ville natale de l'ancien dictateur Saddam Hussein, reconquise par l'armée et les milices chiites. Les combattants islamistes sunnites ont aussi tenté de prendre le contrôle de la capitale de la province d'Anbar, Ramadi, mais des responsables locaux ont assuré samedi que la ville n'était plus directement menacée. (Isabel Coles; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant