L'armée investit pour lutter contre les cybermenaces

le
0

Jean-Yves Le Drian lance un «pacte cyberdéfense» de 1 milliard d'euros entre 2014 et 2019.

Voici quelques années, en Afghanistan, les serveurs de la liaison logistique d'un drone de surveillance Harfang vers Cassidian (aujourd'hui Airbus Defence & Space) ont été attaqués. Il a fallu trois à quatre jours pour basculer la liaison vers une autre architecture sécurisée, celle du satellite militaire français Syracuse. Cette anecdote, racontée par le contre-amiral ­Arnaud Coustillière, «chef cyber» au ministère de la Défense, en dit long sur les cyberattaques subies par les armées françaises.

Les intrusions informatiques ne sont en effet pas cantonnées au monde civil, elles tentent aussi de subvertir le monde militaire ainsi que ses matériels, jusqu'aux plus sensibles. Les armées et leurs moyens de communication, leurs blindés, leurs avions de combat, drones, sous-marins et autres satellites sont de plus en plus interconnectés. Cette armée en réseau affirm...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant