L'armée française neutralise un groupe armé au Mali

le
0
    PARIS, 23 février (Reuters) - L'armée française a tué quatre 
membres d'un groupe armé lors d'une opération dans le nord du 
Mali, près de la frontière algérienne, a annoncé jeudi le 
porte-parole de l'état-major, le colonel Patrick Steiger. 
    Le groupe a ouvert le feu dans la nuit de dimanche à lundi 
sur les soldats français de la force Barkhane "qui ont riposté," 
a-t-il ajouté. 
    "Lors de cette opération, les militaires français ont saisi 
deux mitrailleuses lourdes, deux lance-roquettes, quatre fusils 
d'assaut Kalachnikov" et des centaines de munitions, a précisé 
Patrick Steiger. 
    La force Barkhane a neutralisé ou remis aux autorités 
partenaires près de 150 "terroristes" au Sahel et saisi plus de 
six tonnes de munitions et explosifs en 2016, selon l'état-major 
français. 
    En janvier, 77 personnes ont été tuées dans un attentat 
suicide commis contre un camp militaire de Gao, dans le nord du 
Mali, une région où les groupes armés continuent de faire peser 
une menace.  
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant