L'armée française abandonne le système informatique "Louvois"

le
1

PARIS (Reuters) - Le ministre français de la Défense a confirmé mardi l'abandon du système informatique de paiement des soldes des militaires, "Louvois", qui subit de lourds dysfonctionnements depuis son instauration en 2011.

Un rapport parlementaire rendu en septembre dernier, et soulignant les "bugs" à répétition du dispositif, préconisait soit une refonte, soit le recours à un nouveau progiciel dont le déploiement prendrait "probablement" trois ans.

"C'est un désastre, je n'hésite pas à dire le mot. Une vraie catastrophe indigne d'un pays comme le nôtre", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur Europe 1.

"C'est un dispositif qui a été mis en oeuvre dans la précipitation, dans la confusion, alors que l'on a supprimé l'ancien dispositif sans vérifier que le nouveau marchait, ce qui a abouti à des situations extrêmement pénibles", a-t-il poursuivi.

Des familles ont ainsi été pénalisées par le non paiement de soldes. Le système a également programmé des versements indus, entre autres problèmes.

"On va remettre en place un dispositif plus robuste, qui va être préparé avec beaucoup de vigilance, qui va être expérimenté, et qui va se mettre en place dans les mois qui viennent", a assuré le ministre de la Défense.

Sophie Louet et Marion Douet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M362321 le mardi 26 nov 2013 à 11:37

    Combien cela a coûté ? trop cher.