L'armée égyptienne tue une cinquantaine d'islamistes dans le Sinaï

le
1

(Bilan actualisé) LE CAIRE, 7 février (Reuters) - Une cinquantaine d'islamistes ont été tués vendredi par l'armée égyptienne dans le nord du Sinaï, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. L'opération de sécurité, qui a impliqué des moyens aériens, est l'une des plus importantes menées par l'armée égyptienne dans la péninsule où l'insurrection islamiste a gagné en intensité depuis l'éviction en juillet 2013 du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, et son remplacement par Abdel Fattah al Sissi, l'ancien chef d'état-major des forces armées. Des hélicoptères Apache sont entrés en action tôt vendredi matin contre des positions des combattants de la Province du Sinaï (ex-Ansar Baït al Makdis), un groupe qui a prêté allégeance à l'organisation djihadiste Etat islamique présente en Syrie et en Irak. Le bilan de ces frappes aériennes est de 27 morts dans les rangs du groupe islamiste, indique-t-on de même source. Vingt autres islamistes ont été tués dans les heures qui ont suivi lors d'accrochages avec des soldats. Le groupe djihadiste Province du Sinaï a revendiqué les attaques simultanées qui ont fait plus de 30 morts dans les rangs des forces de sécurité dans le Sinaï à la fin du mois dernier et de nombreux autres attentats antérieurs. A Alexandrie, deuxième ville d'Egypte, une bombe a fait un mort et quatre blessés vendredi, toujours selon des sources proches des services de sécurité. (Michael Georgy; Tangi Salaün et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 7 fév 2015 à 13:27

    Eh ! Il y a aussi beaucoup d'islamistes à Gaza.